Les cellules solaires ultrafines : une grande avancée pour le photovoltaïque

Cellules photovoltaïques

Deux chercheurs du Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies ont mis au point des cellules solaires ultrafines permettant de capturer la lumière. C’est un grand bond en avant pour le marché du photovoltaïque et on vous explique pourquoi.

Le rôle de la cellule photovoltaïque

Avant de vous présenter les cellules solaires photovoltaïques ultra fines, nous allons vous expliquer son rôle et les utilisations possibles actuellement.

La cellule photovoltaïque va permettre de générer de l’électricité. Cette cellule capte les rayons lumineux et les transforme en courant électrique. Elle peut être utilisée seule pour de faibles besoins en énergie, ou faire partie d’un système photovoltaïque qui permettra de produire de l’électricité en plus grande quantité.

La cellule photovoltaïque seule pourra, par exemple, permettre d’alimenter une calculette solaire, des lumières extérieures solaires, ou encore, de faire fonctionner des petits appareils électriques. Elle remplace dans ces cas-là, les piles qui alimentent normalement ces appareils.

Assemblées, les cellules photovoltaïques vont permettre de créer un module, puis un panneau et enfin une centrale photovoltaïque. Ce système, en fonction de sa taille et de sa puissance en Kwc, pourra permettre, par exemple : d’alimenter un bâtiment (maison, hangar agricole, etc.), des véhicules électriques, ou encore des satellites dans l’espace.

Système photovoltaïque - GRE

Les enjeux à venir pour le photovoltaïque

Aujourd’hui, l’enjeu majeur de nos sociétés est de créer une production d’énergie durable et plus respectueuse de l’environnement. L’énergie solaire fait partie des réponses actuelles à nos problématiques environnementales et connaît un fort développement ces 10 dernières années. L’agence Internationale de l’Énergie prévoit que la production d’électricité totale sera à 21 % produite par le photovoltaïque d’ici 2030.

Bien que les coûts de production des cellules photovoltaïques et panneaux photovoltaïques aient fortement diminué ces dernières années, il reste une grande marge de progression technologique pour le marché. L’un des éléments clés de cette progression est la réduction de l’épaisseur des cellules photovoltaïques et le changement des matériaux utilisés pour leur composition. Cela pourrait permettre de donner un nouveau souffle au marché en produisant des cellules plus efficaces, plus flexibles pour de nouveaux usages, et moins coûteuses.

Les cellules solaires ultrafines

Stéphane Collin et Andrea Cattoni, deux chercheurs du Centre de Nanosciences et de Nanotechnologie au CNRS (Centre national de recherche scientifique) ont mis au point des cellules solaires 1000 fois plus fines que les cellules photovoltaïques au silicium classique, tout en obtenant le même rendement. Ces cellules ultrafines permettant de piéger la lumière pourraient être utilisées dans un futur proche pour des voitures, des drones ou tout autres objets mobiles.

Comme expliqué dans ce reportage du CNRS Le Journal et Le Monde, la grande flexibilité de ces cellules ultrafines permettra de faciliter leur installation et d’augmenter leur durée de vie. Actuellement, les cellules ultrafines créées par ces chercheurs sont encore à l’état de prototype et leur rendement est bien en dessous des possibilités théoriques, mais leurs recherches laissent à penser que le marché photovoltaïque peut s’attendre à des avancées technologiques majeures dans les années à venir.

Chez GROUPE ROY ÉNERGIE, nous sommes toujours à l’affût des avancées technologiques sur le marché. Nous ne sommes rattachés à aucun fournisseur de panneaux photovoltaïques afin de pouvoir vous proposer les solutions les plus performantes possibles et vous assurer une installation de grande qualité.

Partagez l'article :