LES BONNES PRATIQUES AVANT L’ACHAT D’UNE CENTRALE PHOTOVOLTAÏQUE

Bonnes pratiques achat centrale photovoltaique GROUPE ROY ÉNERGIE

Vous avez un projet photovoltaïque et vous vous demandez comment choisir votre installateur ?

Il existe sur le marché une offre très importante d’entreprises photovoltaïques et il devient difficile de faire le bon choix. Certains installateurs n’hésitent pas à augmenter leurs tarifs en fonction des aides disponibles. C’est pourquoi nous vous conseillons de contacter plusieurs entreprises et de demander plusieurs devis afin de comparer les différentes offres.

Quels sont les critères pour bien choisir son installateur photovoltaïque ?

1- Faites appel à un professionnel qualifié :  demandez ses certifications, ses qualifications.

Un professionnel qualifié et certifié est en mesure de vous proposer l’installation photovoltaïque la plus adaptée à votre besoin et de l’installer. Il justifie de toutes les assurances nécessaires : responsabilité civile professionnelle et assurance décennale.

La garantie décennale est une obligation. Conformément à la loi du 4 janvier 1978, il s’agit d’une assurance qui protège le client pendant 10 ans après l’installation des panneaux photovoltaïques.

On vous en dit un peu plus sur les certifications et qualifications :

Le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) est délivré aux entreprises du bâtiment qui répondent à des critères stricts en matières d’économies d’énergie ou d’énergies renouvelables. Ce label est décerné par des organismes spécifiques tels que Qualibat, Qualit’ENR ou encore Certibat. Ce label est reconnu par l’État, et est obligatoire pour être éligible à des aides de l’État, de type Prêt Eco PTZ , le crédit d’impôt développement durable ou bien la prime énergie.
Il s’agit d’un label de qualité pour trouver un professionnel reconnu.

QualiPV est une marque destinée aux entreprises qui installent des systèmes photovoltaïques raccordés au réseau électrique. Elle indique que l’installateur photovoltaïque est compétent pour assurer la pose et la maintenance de vos panneaux solaires dans les règles de l’art. Légalement pour raccorder votre installation au réseau, Enedis demande une certification RGE. 2 qualifications composent cette marque : QualiPV module Elec et QualiPV module Bât ; l’une pour le raccordement au réseau électrique de toute installation photovoltaïque, l’autre pour l’intégration au bâti.

2- Nous vous invitons à vous renseigner sur les retours d’expérience de l’installateur :

Ses références, les avis et les réalisations. N’hésitez pas à vous déplacer voir des réalisations, vérifier les témoignages et commentaires sur Internet.

3- Pensez à vérifier le matériel proposé par l’installateur :

• Le type de pose des panneaux : intégration au bâti, intégration simplifiée au bâti ou système non intégré
• Le modèle des modules pour connaître : marque, provenance, puissance, norme, technologie employée, rendement

4- Bien étudier les services et prestations proposés :

L’accompagnement : qu’est ce qu’il comprend ? Découvrez l’accompagnement proposé par GROUPE ROY ÉNERGIE
La pose : est-elle intégrée en interne ? sinon bien se renseigner sur le poseur. Déroulement d’un projet d’installation de panneaux photovoltaïques par GROUPE ROY ÉNERGIE.
Le contrat de maintenance : que comprend-il ? quel est son coût annuel ? Pour plus d’informations sur le sujet, lire notre article sur la maintenance des installations photovoltaïques.

Un projet photovoltaïque se mûrit et demande une grande réflexion

Depuis quelques années, un bon nombre d’entreprises ont investi le marché du photovoltaïque en France. Certaines peu scrupuleuses ont donné une mauvaise image du secteur des énergies renouvelables. Il existe cependant des professionnels compétents et de grande confiance. Comparez ce qui est comparable :

  • la dimension de l’installation photovoltaïque
  • la matériel proposé
  • la production envisageable
  • la rentabilité à atteindre pour financer votre investissement
  • les économies d’énergie possibles
  • le coût global du projet

Attention ! Soyez vigilant sur les droits de rétractation après signature

Vous avez signé un contrat avec un installateur photovoltaïque, mais vous devez revenir sur votre décision. En France, conformément à la loi Hamon de 2014, les consommateurs bénéficient d’un délai de rétractation de 14 jours ouvrés à compter de la signature du contrat, si vous avez signé un contrat chez vous ou suite à un démarchage téléphonique ou par Internet.

En revanche, si vous avez signé un contrat sur une foire ou un salon, la même loi ne s’applique pas. Vous n’avez pas de droit de rétractation sauf si un crédit à la consommation est contracté. L’exposant a l’obligation de vous informer.

Partagez l'article :